Vincent Canu avocat au barreau de parisSpécialiste en droit immobilier

Avocat spécialiste en Droit Immobilier
Vincent CANU

Le Cabinet Vincent CANU se consacre exclusivement au Droit Immobilier

01 46 34 84 84 Nous contacter
Avocat spécialiste en Droit Immobilier
Le Cabinet Vincent CANU se consacre exclusivement au Droit Immobilier.
Il s’agit d’une spécialité légalement reconnue par l’arrêté ministériel du 8 juin 1993, dont Vincent CANU est titulaire depuis le12 avril 1994.

Le Droit Immobilier comporte plusieurs branches, le Cabinet Vincent CANU se consacrant essentiellement aux domaines suivants :
  • Droit locatif (bail d'habitation, professionnel et commercial)
  • Droit de la copropriété
  • Droit de la vente immobilière
  • Droit de la construction
A ce titre le cabinet Vincent CANU met à votre disposition une base documentaire exclusivement dédiée au droit immobilier.

Formation ERAGE 2017 :
2 jours de formation continue à Besançon les 26 et 27 octobre 2017

S'inscrire

Actualité des baux d'habitation – ELEGIA Formation :
Conférence à Paris sur les baux d'habitation le 16 novembre 2017

S'inscrire

Journée d’études sur l’actualité 2017 du droit de l’urbanisme :
Le 23 novembre 2017 à la Maison du Barreau, de 8h45 à 16h30

S'inscrire

Nos derniers articles

Congé pour reprise – application de la loi ALUR du 24 mars 2014

13/12/2017 10:00
L’article 15 III de la loi du 6 juillet 1989, telle que modifié par la loi ALUR du 24 mars 2014, est applicable à un congé délivré le 25 septembre 2014, même si le bail a été conclu en 1982.

Lire l'article

Charges locatives – secteur HLM – prescription de l’action en répétition

06/12/2017 11:12
Le principe d’égalité ne fait pas obstacle à ce que la loi établisse des règles non identiques à l’égard de catégories de personnes se trouvant dans des situations différentes.

Lire l'article

Baux professionnels

21/11/2017 11:14

Dès lors qu’il  n’est pas démontré que le bail en date du 4 juillet 2003, conclu antérieurement à la loi n°2008­-776 du 4 août 2008, puisse être qualifié de bail commercial, le congé a été valablement délivré par le preneur, conformément aux dispositions de l’article 57A de la loi du 23 décembre 1986.

Lire l'article